Parking Matabiau Ramblas

Conception / réalisation d'un parking souterrain sur 2 niveaux, contenant 400 places de stationnement et des bureaux.

Toulouse 31
  • Maître d'ouvrage : Toulouse Métropole | MOA déléguée : Indigo
  • Maître d'œuvre : Taillandier Architectes Associés | Chef de projet associé : Emmanuel Peyrot des Gachons | Cabinet d'architectes associé : Scalène Architectes
  • Surface : 10002 m² d'espaces de stationnement et 38 m² de bureaux
  • Budget : 26.2 M€
  • Date : Première partie livrée au printemps 2019, livraison finale en janvier 2020

La présente opération a pour objet la construction d'un parc de stationnement public de 400 places en infrastructure au-dessus du tunnel du métro, en partie haute des allées Jean Jaurès à Toulouse (Région Occitanie, France).

Les allées Jean-Jaurès sont les champs Elysées Toulousains. De 1824 à 1960, appelées les Allées Lafayette, elles possédaient un grand espace central piéton bordé par des voies automobiles et le Tramway : les Ramblas toulousaines. En 1960, la couverture végétale, lieu de promenade, laisse la place aux allées minérales dédiées à la voiture : les Allées Jean-Jaurès que nous connaissons aujourd'hui.

De nos jours, les allées s'insèrent dans le projet de ville mené par Joan Busquets, afin de restaurer le statut d'espace public remarquable des allées et de concrétiser ce lien entre la porte d'entrée de la ville et son centre historique.

Le futur parc de stationnement est situé sur la séquence Nord, en partie haute des allées Jean Jaurès et à proximité de la gare Matabiau. En dehors de la voiture, les allées se présentent actuellement sous la forme d'une accumulation d'émergences et de seulement trois passages piétons pour y déambuler. Ces émergences ne sont pas au service de la valorisation de l'espace public mais la conséquence d'une accumulation de résultantes subies transformateur électrique, espace publicitaire, containers de recyclage, sanisettes, grille de ventilation, arrêt de bus (etc.). Elles ponctuent le parcours des allés Jean Jaurès sans hiérarchies ni mutualisation d'usages. 

L'aménagement urbain des allées par Joan Busquets recrée des Ramblas piétonnes au centre, ce qui engendre une modification du tracé de la voirie, les allées redeviennent à dominante piétonne. 

La création d'un parc de stationnement engendre la création de nouvelles émergences sur les allées. Ces dernières ont été pensées en parallèle avec la conception de l'aménagement urbain de surface. Le but étant que l'interface entre le parc de stationnement et l'aménagement urbain de surface soit pensée comme un tout. 

L'ouvrage présente une forme rectangulaire de 30m x 155m (dimensions internes hors tours, avec tours 38.8 x 173.6 m) enterrée sur deux niveaux. La circulation interne du parc se fait par deux rampes circulaires. 

Soit une surface totale de stationnement de 10 005 m² en infrastructure. 

La position stratégique des accès piéton facilite les nouveaux usages partagés ou individuels et séquence les nouvelles allées Jean Jaurès. 

Les implantations de pavillons aux accès piéton sont pensées pour intégrer au système des aménagements ponctuels ou pérennes. 

L’objectif est de mutualiser pour libérer l'espace public et lui redonner son potentiel de vie pour les toulousains à l'image des allées historiques de Lafayette. La mutualisation des usages peut prendre plusieurs formes. La collectivité peut implanter des assises, des stationnements cycles ou encore des panneaux de signalisations ou de situation. L'installation d'aménagements liés à la gare Matabiau sont envisageables, comme un panneau d'affichage ou un guichet automatique de vente de billet.

Une couverture est conçue afin de créer un espace couvert support d’une future mutualisation d’usage. Cette couverture est soutenue par deux poteaux implantés dans le glacis le long de l’escalier urbain et par la cage d’ascenseur. Une poutre retroussée est l’élément principal de la structure.

Perçue comme un seul élément, la toiture dont la sous-face est lisse, réfléchissant la lumière par sa sous-face en inox poli, elle semble être soutenue seulement par la poutre principale qui repose sur les deux poteaux implantés dans le glacis et l’ascenseur. La cage d’ascenseur habillée dans un autre matériau est perçue comme un volume indépendant venant se glisser sous la toiture.

L’accès piéton s’inscrit dans le projet d’aménagement urbain par la liaison de pierre entre un garde-corps barreaudé inoxydable et le calepinage de sol dessiné par Joan Busquets. 

L’aménagement d’assises ponctuelles et de panneaux d’affichage et de signalétique peut être conçu et réalisé par la collectivité.

Photographe : Philippe Rol

Découvrez ci-dessous la vidéo time-lapse retraçant les 27 mois de travaux :

Plan de situation Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Plan accès piétons voitures Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Copyright Philippe Rol Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Copyright Philippe Rol Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Copyright Philippe Rol Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Copyright Philippe Rol Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Copyright Philippe Rol Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Copyright Philippe Rol Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Copyright Philippe Rol Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Copyright Philippe Rol Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Copyright Philippe Rol Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Copyright Philippe Rol Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Copyright Philippe Rol Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Copyright Philippe Rol Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Copyright Philippe Rol Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Copyright Philippe Rol Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Copyright Philippe Rol Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Copyright Philippe Rol Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Copyright Philippe Rol Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo
Copyright Philippe Rol Parking Matabiau Ramblas Toulouse 31 Indigo