Parc des Expositions

Concours pour l'extension de la hall d'exposition du Parc des Expositions de Bordeaux-Lac

Bordeaux 33
  • Maître d'ouvrage : SBEPEC Bordeaux
  • Maître d'œuvre : Taillandier Architectes Associés Bordeaux | PPA | CBA
  • Surface : 16 000 m2
  • Budget : 22.17 M€
  • Date : Concours en 2016

Le Parc des Expositions de Bordeaux-Lac jalonne précisément et fortement les intentions “héroïques“ de l’urbanisme et de l’architecture de la période Moderne des “30 glorieuses“ à Bordeaux.

Toutefois, les grandes intentions hédonistes et généreuses à l’oeuvre durant les années 1950 à 1970 ont parfois produit des artefacts exceptionnels, des jalons architecturaux et techniques marquants par leur ambition, leur typologie ou leur taille.

Le Parc des Expositions de Bordeaux-Lac se veut être l’un de ces jalons. Dans ce vaste paysage artificiel, territoire du zoning horizontal moderne, le bâtiment originel du Parc des Expositions de Bordeaux - construit par Jean Dubuisson et Francisque Perrier - s’inscrit avec une radicale abstraction comme une ligne miroitante (de 850m de long) sur l’horizon du nord de la ville. À l’échelle urbaine, il s’agit donc plus d’un événement “géologique“ fabriquant le paysage de Bordeaux-Lac que d’un ouvrage d’architecture. C’est un signal horizontal que la création de ce nouveau hal 2 vient sublimer.

Pour les bordelais, le hall 1 du Parc des Expositions de Bordeaux-Lac est perçu comme "la signature du site". Sa prégnance urbaine et architecturale sert de support aux nombreuses manifestations organisées dans le Parc.

Au contraire, le présent projet est conçu comme un dispositif "symbiotique" constituant une nouvelle entité du Parc des Expositions, connectée au hall 1 mais aussi tournée vers la ville et son histoire, telle une agrafe urbaine. Le projet présenté est conçu et organisé autour d’une grille de composition orthonormée dans les 3 dimensions, d’un pas de 3 m. Cette trame rigoureuse, cohérente avec le principe d’organisation courant des halls d’expositions, guide la conception des structures des bâtiments et la composition de ses façades.

Cette grille "utilitaire", déclinée à l’ensemble des parties du projet, acquiert une dimension sérielle et donc architecturale adaptée au programme traité.

 Visualisation architecturale : ArtefactoryLab

plan-de-masse-concours-Parc-des-expositions-Bordeaux-33-SBEPEC-Bordeaux
perspective-concours-Parc-des-expositions-Bordeaux-33-SBEPEC-Bordeaux