Résidence Le Magellan - Toulouse 31

Réalisation d'une résidence de 69 logements et d'une crèche de 28 places

Toulouse 31
  • Maître d'ouvrage: SCI Magellan
  • Maître d'œuvre:   Taillandier Architectes Associés
  • Surface: 5958 m²
  • Budget: 6 M€
  • Date: Livraison 2009

 Le Magellan est une opération qui regroupe 68 logements, dont 14 sociaux, et une crèche.

A l’angle de la rue Gazagne et de la rue des Arcs Saint-Cyprien, le projet affirme son caractère urbain en s’implantant en limites séparatives, dans la continuité des deux bâtiments mitoyens. Le retrait ainsi créé sur la rue Gazagne permet d’aménager un dépose-minute pour la crèche mais également de planter des arbres de haute tige qui prolongent le traitement urbain existant et forment un filtre visuel, thermique et acoustique pour l’ensemble de la façade.

 Afin de valoriser au mieux cette parcelle d’angle, le projet est composé de deux bâtiments qui se différencient par leur traitement de façade tout en conservant une continuité visuelle pour accompagner le carrefour, notamment grâce à un socle continu composé d’éléments de béton préfabriqué structuré de couleur sombre.

 L’immeuble implanté rue Gazagne propose de grandes loggias linéaires qui se retournent et instaurent un dialogue avec l’immeuble rue des Arcs Saint Cyprien qui lui propose un système de « boîtes  loggias». Ce choix répond à l’attente programmatique des deux opérateurs. Pour l’opérateur social ces boîtes permettent de bénéficier d’un rangement extérieur occulté par les bardeaux dans le prolongement des cuisines et d’une terrasse accessible des séjours. Pour l’opérateur privé la linéarité des loggias permet aux appartements de bénéficier d’un espace tampon sur la rue et le voisinage. Les panneaux des loggias sont composés de bardeaux horizontaux fixes qui s’orientent en partie supérieure pour laisser passer le regard tout en conservant leur rôle de protection solaire et thermique. Ce système entre dans la démarche H.Q.E, comme la toiture végétalisée qui absorbera 70% des eaux pluviales. C’est aussi l’occasion d‘apporter un matériau de couleur, la terre cuite, et de donner une dimension cinétique à la façade grâce au degré d’ouverture.

 En cœur d’îlot, un jardin engazonné et planté accessible par les occupants de la résidence accompagne l’aire de jeux de la crèche, à l’abri des nuisances des voies de circulations.