Les Jardins de Simorre

Construction d’un immeuble de 23 logements collectifs en R+3 et un parking de 27 places en sous-sol.

Toulouse 31
  • Maître d'ouvrage : Bouygues Immobilier
  • Maître d'œuvre : Taillandier Architectes Associés | Chef de Projets Associé : Anthony Morinière
  • Surface : 1 285 m2
  • Budget : 1,6 M€ HT
  • Date : Livraison janvier 2018

Le projet « Les Jardins de Simorre » a pour objet la construction d’un immeuble de 23 logements collectifs. Il s’inscrit sur une parcelle située au cœur d’un tissu résidentiel constitué de petits collectifs et de maisons datant de la deuxième moitié du XXe siècle.

L’immeuble est implanté au nord du terrain afin de libérer un maximum d’espace de pleine terre au sud. Le bâtiment contribue également au front bâti de la rue, en proposant une volumétrie davantage liée à celle d’une maison grosse maison faubourienne bourgeoise plutôt que celle d’un immeuble traditionnel.

Les logements sont orientés de façon à offrir un maximum de vues sur les éléments remarquables environnants (Canal du Midi, église et ancienne manufacture). Il en résulte un travail sur une faille qui fragmente le projet en deux volumes reliés par une coursive qui renforce l’image de deux grosses maisons plutôt que celui d’immeuble collectif compact. La charpente joue avec les prospects dont les pans de zinc descendent sur la façade jusqu’au niveau inférieur du R+3, son volume sculpté joue avec les pignons taillés de façon franche, tout comme les loggias  placées en angle contribuent à ce jeu de volumes extrudés dont la façade et les gardes corps sont de couleur blanche et contrastent dans la masse globale rouge des deux volumes principaux. Cette volumétrie donne des volumes exceptionnels pour les appartements du dernier étage et tous les appartements sont traversant et bénéficient  de belles vues dégagées avec un travail sur les baies des séjours.

Grace à sa matérialité, le projet des « Jardins de Simorre » développe un dialogue avec son environnement : le socle et les pignons sont habillés d’un enduit fin dans les tons «rouge brique» inspiré des maisons existantes inscrites au répertoire du patrimoine remarquable du 20ème siècle. La toiture à pans inclinés en zinc permet d’inscrire le bâtiment dans la ligne de toit des bâtisses adjacentes. Les plis viennent structurer le haut du volume, tout en s’inscrivant dans la continuité des volumes bâtis. La première lecture est simple mais dans un temps on découvre un travail plus complexe sur l’organisation en plan et en coupe.

Photos : Thomas Cecconi

Perspective Les Jardins de Simorre Toulouse 31 Bouygues Immobilier
Plan de situation Les Jardins de Simorre Toulouse 31 Bouygues Immobilier
Plan de Masse Les Jardins de Simorre Toulouse 31 Bouygues Immobilier
Plan RDC Les Jardins de Simorre Toulouse 31 Bouygues Immobilier
Plan R+1 Les Jardins de Simorre Toulouse 31 Bouygues Immobilier
Plan R+2 Les Jardins de Simorre Toulouse 31 Bouygues Immobilier
Plan R+3 Les Jardins de Simorre Toulouse 31 Bouygues Immobilier
Coupe longitudinal Les Jardins de Simorre Toulouse 31 Bouygues Immobilier
Les Jardins de Simorre Toulouse 31 Bouygues Immobilier
Les Jardins de Simorre Toulouse 31 Bouygues Immobilier
Les Jardins de Simorre Toulouse 31 Bouygues Immobilier
Les Jardins de Simorre Toulouse 31 Bouygues Immobilier
Les Jardins de Simorre Toulouse 31 Bouygues Immobilier