Quartier La Vache

Etude urbaine et construction neuve de 190 logements libres, 29 logements sociaux, 31 logements PSLA, 31 logements intermédiaires, 1 salle commune polyvalente.

Toulouse 31
  • Maître d'ouvrage : Saint-Agne Immobilier | Urbis Réalisations
  • Maître d'œuvre : TAA Toulouse (mandataire) | Bétillon & Freyermuth Architectes (associé)
  • Surface projetée : 17 230 m2
  • Budget estimé : 7,4 M€ HT
  • Date : Concours rendu en juillet 2019

ÉTUDE URBAINE

Le territoire Nord Toulousain est identifié aujourd’hui comme le territoire privilégié d’accueil pour les nouveaux Toulousains. Le projet s’inscrit dans cette forte dynamique urbaine possible par la proximité du centre-ville, le potentiel du tissu à muter, sa desserte par la ligne B du métro et la Gare.

Le site du projet est directement influencé par le développement du pôle d’échange multimodal entre la 3e ligne, la Ligne B, le réseau ferroviaire et le réseau de bus (dont la Linéo 10). Il doit ainsi répondre à un enjeu fort de cohérence

urbanisme-mobilité autour du métro et permettre ainsi :

  • La mise en place d’un maillage interquartiers est-ouest depuis les secteurs des Trois Cocus à l’est, jusqu’à la Garonne à l’Ouest et passant par les futures stations de métro ;
  • La mise en réseau des entités paysagères, éléments structurants pour la construction de ce territoire ;
  • L’accueil de population dans les meilleures conditions et leurs accès aux différentes polarités urbaines.

Ce projet de renouvellement urbain identifié comme quartier prioritaire de la politique de la ville a un objectif triple :

  • Augmenter la diversité de l’habitat et viser l’efficacité énergétique des bâtiments ;
  • Ouvrir le quartier et favoriser la mobilité des habitants au travers d’un réseau de maillage de qualité ;
  • Proposer une programmation mixte et adaptée aux besoins des habitants pour favoriser la cohésion sociale ;
  • Introduire la nature au cœur des aménagements, support d’une identité affirmée

PRINCIPE ARCHITECTURAL

Parmi les 3 scénarios proposés par l’agence OBRAS en charge de l’aménagement, nous avons opté pour le plan « Entre Ville et Parc : La Ville des Jardins ». Notre programme se caractérise par 3 grandes percées visuelles permettant une forte porosité et une liaison continue depuis le métro. Nous proposons également de densifier le site, tout en préservant les intimités et les vues. Cela se manifeste notamment par des orientations multiples au travers de logements traversant ou à double orientations.

Nous avons ainsi préconisé 3 axes bâtis est-ouest. Ceci permet un alignement urbain sur la rue des Muratet au nord, la façade sur le parc au sud et l’axe central, qui fait la transition. Ce tissage ainsi conçu autorise la mise en place de venelles structurantes assurant des porosités visuelles entre le cœur du projet et le parc. Cet axe majeur est-ouest marque ainsi une percée végétale dans le site, tout en articulant le projet avec le quartier voisin.

Le bâti naît de l’association d’un plot de logements collectifs orientés est-ouest (R+4) et d’un plot de logements intermédiaires traversant orientés nord-sud (R+3). La faille entre les deux, ménage des porosités visuelles et l’accès des habitants.

Concernant le programme paysagé, les toitures terrasses des intermédiaires sont végétalisés et accessibles aux habitants, leur procurant un espace commun extérieur de qualité. La densité des massifs et la plantation des dalles de parkings viennent créer un filtre visuel entre les loggias et les cheminements piétons. Les espaces sur parking sont végétalisés à l’aide de massifs de vivaces et graminées de terrains secs avec paillages. Les massifs à floraison bleues  animent les espaces communs et la venelle transversale. Les feuillages gris caractéristiques des plantes de terrains secs, à floraisons blanches rappellent les couleurs du projet architectural. Les zones de pleine terre sont engazonnées et plantées d’arbres isolés ou en bosquet. Des vergers sont intégrés à l’espace public avec des arbres fruitiers tels que des pommiers de variétés anciennes. Au sud, l’implantation des plots contient le parc et offre un maximum de vues qualitatives. Dans le creux des « équerres » les jardins plus intimes offrent des placettes partagées à l’échelle du bâtiment.

La salle polyvalente se situe au cœur du projet et a l’ambition d’un espace fédérateur au sein du nouveau quartier. Cet espace de 80m2 peut accueillir différents types d’usages selon les besoins des habitants du projet. Les jardins intimes sont surélevés depuis le terrain naturel. Ces espaces semi-privés sont destinés à un usage des habitants des plots accolés. Une place publique fait face à la salle polyvalente, pouvant accueillir des usages informels et éphémères au rythme de la journée et des passants. La venelle principale traverse le cœur du projet où se situe la salle polyvalente. Elle relie la future station de métro TAE et l’avenue de Fronton.

Visualisation architecturale : L'Atelier des Chimères

plan de situation concours quartier la vache borderouge toulouse 31 saint agne urbis
plans concours quartier la vache borderouge toulouse 31 saint agne urbis
plan de masse concours quartier la vache borderouge toulouse 31 saint agne urbis
plan de plot concours quartier la vache borderouge toulouse 31 saint agne urbis
perspective concours quartier la vache borderouge toulouse 31 saint agne urbis
perspective concours quartier la vache borderouge toulouse 31 saint agne urbis