Carré Saint-Etienne - Toulouse 31

Construction d'une résidence de 86 logements.

Toulouse 31
  • Maître d'ouvrage : Kaufman et Broad
  • Maître d'oeuvre :   Taillandier Architectes Associés
  • Supercifie : 8600 m²
  • Budget :  11,4 M€
  • Date : Livraison 2012

Le bâtiment s’implante en limite de propriété le long de l’angle de la rue des Pénitents Blancs en créant une cour intérieure plantée d’arbres. Les retraits et les débords de la volumétrie des façades créent un rythme qui structure les façades et propose un travail particulier sur l’angle. De conception résolument contemporaine, la façade sur rue réécrit le principe de structuration d’une façade classique, pour un hôtel particulier du 21ème siècle, avec son porche et sa cour. Composée d’un étage et demi afin de surélever les appartements du rez-de-chaussée par rapport à la rue, cette façade s’implante en retrait sur un mètre afin de décoller l’entresol par une ombre. Les percements sont horizontaux et créent une bande continue en verre collé de type émalite, matériau non réfléchissant dont certains viendront se coller sur les parties pleines maçonnées. La partie pleine qui caractérise l’assise du bâtiment est quant à elle traitée en béton froissé anthracite. Cet étage préfigure par ses loggias en retrait sur les séjours (2,50m de profondeur) le rythme des étages intermédiaires. Il assure aussi une liaison entre les étages intermédiaires et le soubassement par une continuité du garde-corps plein en béton préfabriqué et une corniche en saillie qui assure la continuité des deux façades sur rue. Ils sont composés d’une alternance de volumes pleins en saillie et de volumes en retrait pour créer des loggias largement vitrées. Les percements illustrent ce principe d’étages verticaux sur les volumes pleins et largement ouverts sur les loggias. Le couronnement est composé de duplex avec des boîtes en double hauteur ayant un vide sur le séjour. Ces boîtes semblent flotter au-dessus de la façade de part leur saillie de 0,80m sur la façade des étages intermédiaires. Un retrait à l’identique du soubassement laisse place à une coursive périphérique sur la rue, abritée par une casquette en porte à faux. Cette casquette termine le bâtiment par une ombre qui libère la toiture jardin. Coté cour intérieure, de larges terrasses permettent aux appartements traversant de bénéficier d’une exposition ensoleillée. Depuis ces terrasses, on peut accéder à des solariums, séparés par de larges toitures végétalisées..

 

Plan de masse Carré Saint Etienne Toulouse 31
Plan RDC Carré Saint Etienne Toulouse 31
Plan de coupe Carré Saint Etienne Toulouse 31
Plan de coupe Carré Saint Etienne Toulouse 31