Concours pour la rénovation de l’église Sainte-Claire et la construction de logements, avenue Raymond Naves.

Programme mixte : démolition / reconstruction de l'église et du parvis, locaux paroissiaux et logements collectifs.

Toulouse 31
  • Maître d'ouvrage : Kaufman and Broad
  • Maître d'œuvre : Taillandier Architectes Associés
  • Surface : 5 911 m2
  • Budget : 8,5 M € HT
  • Date : Concours 2015

Implantée dans le quartier du Château de l’Hers à l’est de Toulouse, l’église Sainte-Claire a été construite par l’architecte Pierre Fort de 1958 à 1960. L’église est atypique autant dans sa morphologie que dans son implantation. Contrairement à une configuration traditionnelle, son autel n’est pas à l’est. Elle s’oriente plutôt vers le sud au milieu d’un parc généreux.

Une église est un lieu qui permet de « contenir » les choses dans une alternance d’ombres et de lumière, c’est l’espace de l’indicible, du non mesurable… Une église est aussi un repère dans l’environnement bâti. A l’image des églises régionales composées de « clochers-murs », notre intention a été de positionner l’église en front de rue en face d’un parvis. Ainsi elle s’enracine dans son environnement naturel mais aussi dans l’environnement de ses usagers par la qualité intrinsèque des matériaux utilisés (briques, pierres, bois), et par son implantation dans le site.

Un claustra de briques est positionné en hauteur pour que la lumière vienne du ciel... Mais la lumière ne suffit pas à dialoguer avec l’environnement car elle ne permet pas aux paroissiens de contempler le paysage, le monde. Des ouvertures sont donc positionnées en partie basse. Elles tissent des liens étroits avec l’extérieur et sont envisagées comme des cadres où se pose le regard. Des « tableaux » pour prendre du recul. Ainsi, l’église est le centre d’un tout, qui s’extrait à la ville et s’alimente du paysage et de la lumière .Tous les matériaux utilisés dans l’église dialoguent avec la lumière en la captant et la restituant.

A l’image des anciens monastères, l’église est ici un élément vertical facilement repérable. Derrière l’église, le jardin compose l’espace central de la parcelle faisant référence à la typologie des anciens cloîtres. A partir de ce jardin, trois édifices viennent s’articuler autour des limites. Ils permettront l’accueil de 80 familles.

Visualisation architecturale : ILULISSÄ

Plan de situation rénovation église sainte claire et logements avenue raymond naves toulouse 31 kaufman and broad
Plan de masse rénovation église sainte claire et logements avenue raymond naves toulouse 31 kaufman and broad
axonométrie rénovation église sainte claire et logements avenue raymond naves toulouse 31 kaufman and broad
croquis rénovation église sainte claire et logements avenue raymond naves toulouse 31 kaufman and broad
infographie 3D rénovation église sainte claire et logements avenue raymond naves toulouse 31 kaufman and broad